Android : Google autorise le réseau social parler à revenir sur le Play Store

L’application de Parler, un réseau social qui est jugé controversé, a pu faire son retour sur Android avec Google qui a accepté l’application sur son Play Store. Elle avait été retirée en janvier 2021 sur le Play Store et l’App Store d’Apple suite à l’intrusion au Capitole de Washington.

Parler revient sur le Play Store

Il faut savoir que Parler avait des politiques de modération beaucoup plus souples que les autres réseaux sociaux. Au moment de la suppression, c’est précisément cette politique que l’équipe du Play Store de Google a invoquée pour justifier le retrait de l’application Android. Au cours des 18 mois qui ont suivi cette suppression, les utilisateurs de Parler ont dû télécharger manuellement l’application Android, tandis qu’Apple a entièrement réintégré l’application iOS du réseau en mai 2021. dernière était fondée sur l’assurance donnée parler de détecter et de modérer les discours de haine.

Aujourd’hui, plus d’un an après le retour sur iOS, Google a donné son accord pour que Parler soit à nouveau facilement disponible sur Android via le Play Store. L’équipe du réseau social affirme qu’il s’agit d’une nouvelle version de l’application Android, l’alignant sur la version iOS.

Dans une déclaration à Axios, Google rappelle que la politique du Play Store consiste à autoriser toute application qui respecte les règles et directives de la plateforme, notamment l’obligation de modérer le contenu :

Comme nous l’avons indiqué depuis longtemps, les applications peuvent apparaître sur le Google Play à condition qu’elles respectent les règles de développement du Google Play.

Toutes les applications presentes on Google Play qui proposent du contenu régénéral par l’utilisateur (UGC) due to the fact that there is a ‘uvre des pratiques de modération rigoureuses qui interdissent le contenu répréhensible, fournissent un système de résident GC’ sign à l’encontre de ce UGC le cas échéant, et suppriment ou bloquent les utilisateurs abusifs qui violent les conditions d’utilisation et/ou les règles d’utilisation de l’application.

Leave a Comment