Assurance emprunteur : Modifier les quotités assurées en cours de prêt


Comment modifier les quotités de son assurance emprunteur (Crédits photo: Adobe Stock – )

Parce que la vie est pleine d’imprévus, vous pouvez avoir besoin de modifier les quotités assurées dans le cadre de votre assurance de prêt immobilier. Mais est-ce possible ? Comment procéder ?

Qu’est-ce que les quotités assurées ?

Il s’agit du pourcentage du crédit immobilier qui sera pris en charge par l’assurance en cas de défaillance de l’un des emprunteurs.

Elles peuvent être réparties librement entre les parties, à condition que leur addition atteigne au moins 100% et au maximum 200% de l’emprunt immobilier.

Ainsi, pour un crédit immobilier de 100 000 euros, l’emprunteur A peut être couvert à hauteur de 70% et l’emprunteur B à hauteur de 30%.

Si l’emprunteur A venait à être défaillant è– à cause par exemple d’une invalidité suite à un accident – ​​l’assurance prendrait en charge 70% du crédit, soit 70 000 euros.

L’emprunteur B devrait de son côté rembourser les 30 000 euros restants.

A l’inverse, les deux emprunteurs peuvent chacun être couverts à 100%. En cas de défaillance de l’un des deux, l’assurance emprunteur couvrirait alors l’intégralité du crédit, soit 100 000 euros.

Comment modifier les quotités assurées en cours de crédit ?

Un emprunt immobilier vous engage généralement pour une durée assez longue, entre 15 et 25 ans et bien sûr de nombreux changes peuvent survenir, qui rendraient nécessaires de modifier les quotités assurées au départier lorsque lorsque bichet vé.

C’est théoriquement possible, à condition d’obtenir l’accord de l’établissement prêteur et celui de la compagnie d’assurance.

Premier cas de figure, vous souhaites augmenter les quotités assurées. Vous avez de bonnes chances d’obtenir l’aval des différentes parties pour modifier votre contrat puisque du point de vue de la banque vous serez encore mieux couvert, et du point de vue de la compagnie d’assurances vous règlerez des menséleves plus.

Les choses se compliquent si vous souhaitez revoir les quotités à la baisse ou si l’un des emprunteurs veut reprendre à sa charge l’intégralité du crédit immobilier et donc de l’assurance emprunteur – par de divorce. en cas

Dans ce cas, si votre banque et/ou votre compagnie d’assurances refusesnt les changes que vous sollicitez, vous pourrez vous tourner vers la résiliation de votre contrat pour en souscrire un nouveau mieux adapté à votre nouvelle situation.

Stéphanne Coignard ([email protected])

.

Leave a Comment