AWS, Microsoft et Google ravelent le marché du cloud en France

Déjà dominants, les trois acteurs américains ont capté 80% de la croissance des dépenses en 2021.

L’effet rouleau compresseur américain sur le marché français du cloud tient en un chiffre. En 2021, AWS, la filiale d’Amazon, Microsoft Azure and Google Cloud on capté 80% de la croissance des dépenses en infrastructures et en applications de développement cloud dans l’Hexagone. Soit près de 400 millions d’euros supplémentaires en une seule année, selon l’étude du cabinet spécialisé Markess by Exaegis. À eux trois, ils s’arrogent 71 % des parts de marché. «Rarement un marché du numérique n’avait été si concentré», souligne Ronan Mevel, directeur général de Markess. Cette domination n’est pas nouvelle, mais elle s’accentue encore dans le mouvement d’accélération de la digitalisation des entreprises françaises. D’autant que sur le marché français, des acteurs historiques comme Orange Business Services, Capgemini, ou Atos ont abandonné des infrastructures d’hébergement et d’infogérance qu’ils possédaient et ont nouémari des partenariats avec les les trois trois» am « leurs…

Cet article est réserve aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Deja abonné ? Connectez-vous

.

Leave a Comment