Ce qui attend les clients avec la transition vers Boursorama

Boursorama, qui a été choisi par ING comme banque alternative pour ses clients, a mis en place un parcours permettant une transition facile entre les deux banques. Pour ceux qui le souhaitent.

Les clients d’ING France en savent désormais plus sur ce qui les attend. Rappelons qu’après plus de 20 ans de présence en France, le néerlandais ING an annonce son intention de fermer sa banque de détail dans le pays qui compte à date 500,000 clients actifs (après des milliers de fermetures de comptes jugés inactifs).

C’est Boursorama, la banque en ligne de la Société Générale, qui a été choisie par ING comme “alternative” pour les clients français.

“On ne donne pas le montant de la transaction car on ne connaît pas encore le nombre de clients qui auront effectivement accepté ce transfert”, explique à BFM Business, Benoit Grisoni, directeur général de Boursorama.

De fait, les clients d’ING France ont le choix d’accepter les propositions de Boursorma ou bien de refuser et de choisir une autre banque pour transférer leurs fonds.

Consentement obligatoire

“C’est un principe de référencement”, explique le responsable. Celui qui s’arrête propose une alternative à ses clients et cette alternative c’est nous. Au choix du client qui doit donner son consentement. C’est donc bien au client ING France d’accepter au préalable un transfert vers Boursorama.

En seulement quelques mois, Boursorama a mis en place un dispositif pour attirer le plus possible de clients d’ING en France. “On vise au moins la moitié du portefeuille”, annonce Benoit Grisoni. Le principe: permettre d’aller vite dans ce transfert, maintenir la continuité des contrats et séduire avec des offres exclusives. Tout au long du parcours, une ligne téléphonique et des équipes dédiées de Boursorama seront mises à la disposition des clients ING.

Voici concrètement comment ça va se passer:

-Le client ING va recevoir à partir de la mi-avril un courrier d’information l’invitant à se connecter à son espace client ING. Si le client ne souhaite pas devenir client Boursorama, ses avoirs seront transférés sur le compte externe renseigné sur son espace client ING. Il peut sinon donner son consentement pour démarrer un parcours d’ouverture de compte simplifié.

-Son consentement permet à ING de partager avec Boursorama Banque les données personnelles nécessaires pour préremplir le formulaire d’ouverture de compte chez Boursorama Banque, puis de procéder au transfert du solde de son compte ING compte son nouveau.

-Le client est redirigé sur le site internet de Boursorama Banque, où il peut ouvrir un compte courant en 15 minutes grâce au formulaire prérempli. Il peut égallement activer le service de mobilité bancaire pour transférer facilement ses prélèvements et virements.

-Le montant des offres exclusives dont il bénéficie est ensuite crédité sur son compte courant Boursorama Banque, cette carotte commerciale pourra atteindre 320 euros en fonction des services souscrits.

Dans tous les cas, les comptes detenus chez ING seront progressivement fermés en 2022.

Comptes-titres, PEA, assurances-vie et credits

Concernant les comptes-titres et PEA, Boursorma explique “qu’après avoir ouvert un compte courant chez Boursorama Banque, les clients peuvent égallement ouvrir un compte-titres et/ou un PEA, puis demander le sur transfertce de tre( s) nouveau(x) compte(s). Le transfert des titres sera sans frais et entraînera la fermeture du compte ING. fiscale pour les PEA sera égallement conservée”.

Du côté de l’assurance-vie (5 milliards d’euros d’encours gérés par Gerenali) “la gestion sera transférée à Boursorama Banque, qui agira comme courtier, début juillet. La date exacte du transfert sera préciséin. aux clients Ce transfert se fera sans aucune démarche de leur part. vie ING Direct Vie”

Enfin, les crédits immobiliers et les crédits à la consommation continuent d’être gérés par ING. “Si le client rembourse ses mensualités depuis son compte courant ING, il devra renseigner les coordonnées d’un compte courant externe sur lequel seront prélevées les prochaines échéances. Les pour to conditions des inch crédé clients”.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business

Leave a Comment