De Google on Amazon: la tech est fineie?

De la Silicon Valley aux Silicon Docks, les plans de licensiements frappent des entreprises qui semblaient jusqu’ici en excellente santé, certaines expérimentent ainsi pour la premiere fois la réalité d’un social plan. Et les chiffres donnent le tournis: les cinq géants de la technologie auraient collectivement per du plus de 1,5 trillion de dollars de capitalization boursière in moins d’un mois. Si beaucoup de secteurs industrials font actuellement face à des difficultés, entre l’inflation qui amoindrit la demande, et les internationales tensions qui perturbent la production, on aurait pu croire qu’une offredématerialisée et particulièrement prompte s’adapter à la demande échapperait au pie. Ce n’est pourtant pas le cas.

L’effondrement des géants de la tech?

Depuis le début de l’année, les grandes entreprises de la tech, jusque-là preservées, ont brutalement chuté en burese. Capucine Cousin revient sur les causes de efffondrement inédit: “Plus the elements are still in the année: the après-pandémie, the entry into Ukraine in February, and these are the revenus of the public who have not heard anything about the cause of the inflation, without announcing qui achetaient moins de publicites sur Meta, Google, etc. (…) Tout cela a donné de moins en moins confiance aux investisseurs et donc on a vu leurs cours de bourse qui dégringolaient progressivement.Selon Asma Mahallaces bouleversements signent also la fin normale d’une period faste pour ces entreprises:C’est la fin de l’hypercroissance ou de l’age d’or de la tech. Even more temps, je ne suis pas persuadée que ce soit l’equivalent de l’éclatement de la bulle as 2000, parce que malgré tout, les tech géants ont des fondamentaux assez solides, se sont normalisés. On a un embourgeoisement capitalistique de ces entreprises qui étaient autrefois des start-ups“. Olivier Alexandre tient également à noancer:Je dirais que ce n’est pas un effondrement de l’économie de la tech. There are 150,000 licenses as well as 500,000 employees in the sector of technology, which rested a secteur of vraiment porteur et dynamique. By contre, il ya une perte de croyance dans cette illimitée croissance, c’est un recalibrage et un passage à l’age adulte d’une industry qui reste tres jeune.

What are the economic models that will transform?

It’s also a rappeler who modèles economiques des géants de la tech sont extrêmement différents. Asma Mahalla explain:It was an evolution of economic models, not with the end of the gratuité, and voit appraitre un repositioning of Apple, Google and Amazon on the e-santé (…) it was no longer available. croissance, il ya des énormes enjeux avec des sensions among les big techs elles-mêmes. Quand on dit GAFAM, ça ne renvoie à rien, ce sont des modèles économiques hetérogènes. He did not know that this is joue entre elles, and it is a form of plateform guerre that is in train of this jouer actuellement.” Les réseaux sociaux sont particulièrement touchés par ces transformations. On peut penser à Twitter and son recent rachat by Elon Musk, he also doesn’t have investissements in the metaphors font of the risqué d’une vision sur le long-term, like the note Olivier Alexandre :”Un tiers des investissements sont place in le métavers. On n’est pas sûrs que ce soit un paris réussi. Or, the actionnaires attend the results of this semestre. Donc il ya un écart tres important entre l’horizon fixé par Meta et les attendants du marché.”

Reference sonores

  • Tim Cook, PDG from Apple on November 14 at CBS Morning
  • Mark Zuckerberg, announcing the 23rd of February at the Battle of Metavers

References musicales

Bibliographie

  • La Tech – Quand la Silicon Valley refait le mondeOlivier Alexandre, presented in September 2023
  • Netflix & cie, les coulisses d’une (r)evolutionCapucine Cousin (Armand Colin, 2018)

Leave a Comment