êtes-vous concerné dans ce million de victimes ?

Le piratage du site officiel de l’Assurance Maladie a eu pour conséquence une fuite de données importante. En effet, le service de veille ZATAZ souhaite alerter les Français et signale que plus d’un million d’usagers ont été victimes de cette affaire. Nos confrères du magazine en ligne Presse Citron mettent en lumière les détails de cette escroquerie terrible. Car, comme ils le précisent, les personnes victimes de cette malversation vont voir leurs données personnelles revendues sur la Toile. Et inutile de vous préciser que les acheteurs des données piratées ne vont pas s’en servir autrement que pour tenter une nouvelle arnaque.

Piratage: En effet, le piratage du site de l’Assurance Maladie va permettre aux escrocs d’utiliser des méthodes encore plus performantes pour mener à bien leurs phishing plans. Et Objeko vous invite à immédiatement changer vos mots de passe d’autres sites internet si vous aviez le même que pour votre compte Ameli. En effet, la fuite de données concerne notamment les mots de passe et les identifiants de plus d’1 million de personnes. Changez d’ailleurs aussi au plus vite votre mot de passe Ameli pour éviter de voir des données encore plus personnelles se retrouver en vente sur la Toile.

Comment le piratage de l’Assurance Maladie a eu lieu ?

Jusqu’à ce que le site ne soit victime de piratage, les arnaques à l’Assurance Maladie sévissaient déjà. Comme les arnaques au CPF ou ces fameux messages qui se font passer pour votre opérateur téléphonique ou bien la gendarmerie. Le phishing, ou hameçonnage, utilise des méthodes de plus en plus élaborées par piéger ses victimes. Et depuis peu, ces arnaques pouvaient donc également se faire passer pour la CAF ou pour Ameli.

Piratage: Mais ce qu’il s’est passé ici est bien plus grave. Car, ce ne sont pas seulement des victimes isolées qui tombent dans les mailles du filet de malfaiteurs. Ce sont plus d’1 million de personnes qui se retrouvent vulnérables à de prochaines, et encore plus performantes, tentative de phishing. La cybercriminalité, piratages en tout genre, est en hausse constante et ce coup vient de faire encore briller son triste palmarès. Selon les informations disponibles sur le sujet, notamment celles relatées par nos confrères du magazine Presse Citron, un individu seul pourrait être à l’origine de ce piratage. Et pour qu’il réussisse son coup, deux hypothèses sont avancées. La première est celle d’une campagne massive de hameçonnage. Même s’il parait peu probable que plus d’un million de personnes se soient faites avoir par une telle arnaque, c’est l’hypothèse la plus probable. Objeko vous l’accorde, difficile de croire qu’une faille de securite puisse avoir lieu sur un site aussi important que celui-ci.

Etes-vous l’une des victimes de cette escroquerie ?

Piratage: L’autre hypothèse qui conduit au succès de ce piratage c’est celle de la faille 0-day. En somme, l’individu malveillant serait parvenu à passer outre les mesures de sécurité du site de l’Assurance Maladie pour dérober une grande partie de ses informations. Il aurait ensuite disparu pour revendre les données volées au plus offrant sur le web. Des informations qui vont plus loin que les simples mots de passe et identifiants des victimes.

En effet, avec ce piratage de l’Assurance Maladie, les victimes doivent savoir que plusieurs éléments les concernant sont donc accessibles au experts des arnaques. Leurs numéros de sécurité sociale, leurs adresses postales et parfois même, leurs coordonnées bancaires (celles qui permettent aux soins d’être remboursés). Plus de doute possible, c’est une affaire très grave qui doit toutes et tous nous concern.

Pour vous assurer de ne pas être l’une des victimes de ce piratage de grande ampleur, vérifiez vos derniers échanges avec Ameli. En effet, il faut que vous puissiez vous assurer d’avoir échangé avec la réelle Assurance Maladie. Et que vous n’êtes pas plutôt tombés dans le piège d’une arnaque au phishing.

En attendant, le site de l’Assurance Maladie prend des précautions supplémentaires pour augmenter sa sécurité en ligne. Mais étant donné que le piratage vient plus probablement d’une campagne de phishing de grande envergure, elle renforce aussi sa campagne de prévention face au hameçonnage. Plus que jamais, Objeko vous invite à faire preuve de la plus grande vigilance.

En effet, les pièges sont partout et pas seulement en ligne. Les appels qui vous recevez, les messages vocaux, les courriers et même les messages (pas seulement les emails) peuvent être des tentatives de piratage.

Leave a Comment