Google defend sa stratégie de financement des réseaux

Un haut cadre de Google EMEA critique selon Reuters les appels des opérateurs en faveur d’un financement plus équitable des réseaux, traitant leur demande de vieille antienne propre à perturber la neutralité du net.

Les propos cités par Reuters seraient apparemment tirés d’un projet de discours signé par Matt Brittin, un des dirigeants de Google EMEA, destiné à être prononcé à la conférence Tech and Politics Forum organisée par l’ETNO (l’association européenne des opérateurs de télécoms) et le Financial Times.

Selon Reuters, le discours souligne que Google a d’ores et déjà investi des millions dans les infrastructures internet, notamment dans de l’équipement pour data center en Europe et des câbles sous-marins.

Matt Brittin s’inquiète par ailleurs qu’un financement partiel ou total par Google et autres pourrait impacter la neutralité du net et le futur d’un internet ouvert en Europe.

L’article de Reuters intervient alors que les opérateurs s’efforcent de faire pression sur les régulateurs pour force les grands de la “big tech” à contribuer au coût des infrastructures de réseaux.

Un groupe de 13 opérateurs incluant Vodafone, Telefonica, Deutsche Telekom et Orange a publié fin novembre 2021 un communiqué commun développant son argumentation.

La Commission Européenne se penche sur le problème et pourrait lancer une consultation début 2023.

Leave a Comment