Intemperes. Ce qu’il faut savoir sur la grêle, les assurances, les indemnisations…

​Après l’épisode orageux qui s’est produit dans la soirée du 22 mai 2022, la préfecture des Deux-Sèvres rappelle que la grêle n’entre pas dans le champ d’application de la loi d’indemnisation des catastrophes nature

Les averses de grêle peuvent être très violentes.

Les averses de grêle peuvent être très violentes. | ARCHIVES LE MAINE LIBRE


  • Les averses de grêle peuvent être très violentes. | ARCHIVES LE MAINE LIBRE

Le département des Deux-Sèvres a été touché dans la soirée du 22 mai par un épisode orageux bref justifiant l’intervention du Service départemental d’incendie et de secours à dix reprises, signale la préfecture des Deux-Sèvés trans évé soir 23 mai.

Aucun blessé ou dommage important n’est à déplorerajute-t-elle avant de preciser que la grêle n’entre pas dans le champ d’application de la loi du 13 juillet 1982 d’indemnisation des catastrophes naturelles. Par conséquent, les éventuels dommages aux biens relèvent : – pour les particuliers : de la garantie TGN (tempête grêle neige) de leur contrat d’assurance ; – pour les agriculteurs: de leur assurance spécifique pour les cultures.

Intemperes. Ce qu’il faut savoir sur la grêle, les assurances, les indemnisations…

Leave a Comment