Janine possède plus de 5.000 chats en Dordogne et veut vendre sa collection

Vous avez probablement vu Janine ce mardi soir sur France 2 dans l’émission Affaires Conclues avec Sophie Davant. Cette habitante de Chancelade est une collectionneuse de chats. Elle en possède plus de 5.000 chez elle et souhaite trouver un passionné pour lui vendre.

Vous aimez les chats ? Mais vous ne les aimez pas autant que Janine Dospeux Bessette. Cette habitante de Chancelade, près de Périgueux en Dordogne, en a plus de 5,000 chez elle. C’est une collectionneuse de chats, elle le dit elle-même : “je suis Félinophile”. Dans sa maison, il y en a partout, en éventail sur le mur, en dessous de la table ; des bijoux jusqu’aux moules à gâteaux. Elle a même aménagé un garage en vitrine géante. Les étagères font le tour de la pièce, et les chats sont partout “15 m2 de chats, du sol au plafond”.

Janine a commencé sa collection il ya plus de 30 ans avec son mari © Radio France
Charlotte Jousserand

La néo-périgourdine qui a longtemps vécu en région parisienne est passée ce mardi 29 mars dans l’émission Affaires Conclues sur France 2 avec Sophie Davant, dans la version “prime time” de l’émission très suivies-l’ap. Janine n’a pas vendu de chat aux commissaires-priseurs mais elle espère trouver d’autres passionnés comme elle, car elle souhaite se séparer de sa collection : “on arrête maintenant, je n’ai plus de place”.

Janine possède plus de 5,000 pièces, son garage a été aménagé pour pouvoir les exposer.
Janine possède plus de 5,000 pièces, son garage a été aménagé pour pouvoir les exposer. © Radio France
Charlotte Jousserand

Cette collection, Janine l’a débuté avec son mari, Patrick qui était passionné de chats parce “qu’ils sont indépendants, et chacun à son caractère. On en a eu sept et ils avaient tous une personnalité différente”. Pendant plus de 30 ans, le couple a écumé les brocantes en France mais aussi à l’étranger en Italie, en Grèce ou au Royaume-Uni. Janine a notamment degoté cet automate chaton qui sort de son panier à Rome “ce qui m’intéresse ce n’est pas la valeur de l’objet mais le fait qu’il soit original, qu’il ait une expression inattendue”. Lorsqu’ils habitaient à Joinville-le-Pont, Jeannine et Patrick ont ​​voulu créer le musée du chat mais cela ne s’est pas fait.

Il ya quatre ans, Patrick est décédé et aujourd’hui, Janine a déménagé en Dordogne pour se rapprocher de sa famille et elle veut transmettre : “j’ai 70 ans et la collection n’intéresse pas mes enfants et mes petits-enfants, j’aimerai trouver quelqu’un qui soit aussi passionné que nous”.

Pour contacter Janine, vous pouvez lui écrire à l’adresse mail suivante : [email protected]

Leave a Comment