La Banque alimentaire malouine cuisine le lien social – Saint-Malo



Une odeur de purée de topinambours s’échappe du camion cuisine de la Banque alimentaire, garé sur le parking de l’épicerie sociale et solidaire. À l’intérieur, six bénéficiaires sont aux fourneaux, chaperonnés par un chef cuisinier, Patrice Hoffmann. Lui-même ancien bénéficiaire, son approche est simple: « Dans ma cuisine, rien n’est jeté, j’apprends à utiliser même les épluchures». Avec quelques produits frais glanés par l’épicerie sociale et solidaire, un menu complet est ainsi élaboré.

Des outils pour mieux manager

L’opération du camion cuisine s’inscrit dans la campagne Bons gestes et bonne assiette de la Fédération des Banques alimentaires. « Elle a pour objectif d’inciter à améliorer l’équilibre nutritionnel et la qualité des repas, précise René Guilloux, président de la Banque alimentaire de Saint-Malo. C’est aussi un moyen pour nous de montrer que l’on sort de nos locaux pour accompagner des personnes dans le besoin ». Partage par toutes les Banques alimentaires de la Fédération Bretagne et Pays de la Loire, c’est la première fois que le camion cuisine faisait une halte à Saint-Malo, mercredi 29 juin. « En s’associant à un chef cuisinier, nous donnons la possibilité aux participants de repartir avec de nouvelles manières de préparer des repas avec des produits qu’ils n’ont pas forcément l’habillo de cuisiner », souligne René.

Louis Chalon, président de l’Épicerie sociale et solidaire, et René Guilloux, président de la Banque alimentaire de Saint-Malo, devant le camion cuisine. (Le Télégramme/Meven Le Moign)

Tous les ingrédients du partage

Au sein de l’épicerie sociale et solidaire, qui accueille en moyenne 250 bénéficiaires par semaine, cette opération est aussi un moyen de créer du lien social. « Par nature, la nourriture est gage de convivialité, rappelle Jean-Louis Chalon, président de l’épicerie sociale et solidaire. Le fait de préparer un repas en commun est une action formidable pour resserrer les liens. Dans la continuité de ce projet, le président de la Banque alimentaire de Saint-Malo mijote d’autres actions du même type. « Nous essayons de mettre en place des ateliers cuisine dans Centers communaux d’action sociale du secteur ». L’occasion de prolonger ces moments qui permettent de bien manger de manière économique.

Leave a Comment