l’actrice Bahia Rachedi enflamme la toile

La célèbre actrice algérienne Bahia Rachedi est au cœur d’une polémique sur les réseaux. Ses dernières déclarations à la chaîne Samira TV ne passent pas auprès d’une partie de la population.

« Une chose me surprend. Il ya certaines femmes, dont le rôle est de rester à la maison, qui envoient leurs maris faire la chaîne pour acheter du pain. C’est étrange. Je ne compends pas »at-elle tout d’abord lancé sur la chaîne spécialisée dans la cuisine et le divertissement.

« Comment une femme peut laisser une personne qui jeûne, que ce soit son fils ou sa fille, faire la chaîne pendant une demi-heure pour acheter une baguette de pain alors qu’elle pourrait elle-même la préparer. C’est étrange »at-elle asséné à l’égard des femmes qui ne préparent pas de galettes à la maison.

Sur le plateau de la même chaîne, trois autres femmes se tiennent à ses côtés. Aucune ne juge bon de contredire les propos de Bahia Rachedi.

Rebondissant sur les propos de l’actrice, l’une d’entre-elles y va de sa propre anecdote et explique ne pas comprendre comment des femmes peuvent acheter des frites congelées.

« L’autre jour, j’étais au supermarché, je croise une dame, accompagnée de son fils, à qui elle demande quel paquet de frites congelées devait-elle acheter. C’est terrible », at-elle dit, avant de souligner que ces aliments peuvent « certes faciliter la vie aux femmes »mais sont « dangereux pour la santé ».

La reaction des réseaux sociaux

Ces reproches ont enflammé et divisé la toile. « Écœurant. Pauvre société qui réduit le rôle de la femme à une esclave dont le seul objectif sur cette terre est de satisfaire son “mâle”. Oui, l’ennemi de la femme c’est la femme. Désolant d’entendre des femmes critiquer d’autres femmes à la télé pour du pain ou des frites »a lancé sur Twitter un internaute.

« Je ne l’ai pas perçu comme une diminution de la femme mais une critique des mauvaises habitudes des temps modernes. Préparer du homemade (fait maison) quand on a du temps et éviter à son mari l’humiliation des files d’attente, éviter les frites bourrées d’acrylamide, ce n’est pas de l’antiféminisme »lui rétorque un autre.

Accusant Bahia Rachedi de prôner le patriarcat en Algérie, un internaute a posté : « Elle expose ses états d’âme à base de théories fumeuses sur le patriarcat d’un autre temps. Bahia Rachedi ou la compromission avec les idées les plus rétrogrades de la société.

« Nous sommes en 2022 et des personnes tiennent encore des discours similaires. Le pire est que cela vient d’une femme »a regretté une internaute.

Leave a Comment