Le prix moyen des assurances habitation continue de diminuer


Le prix moyen des assurances habitation a diminué de 17% en cinq ans (illustration). (Pixabay / neshom)

Le prix moyen des assurances habitation a diminué de 2,5% en 2021. Sur les cinq dernières années, la baisse a été de 17%. Un phénomène qui s’explique à la fois par l’arrivée de nouvelles compagnies d’assurance digitales mais aussi par la généralisation du télétravail.

Le prix des assurances habitation continue de baisser. Après avoir enregistré une diminution de 8,7% en 2020, ce type d’assurance a encore chuté de 2,5% en 2021, comme le révèle le baromètre 2022 des assurances habitation publié par LeLynx.fr et cité par


Les Echos

.

Au total, sur 5 ans, le tarif moyen des assurances habitation a baissé de 17% pour atteindre 153 euros par an l’année dernière.

« La baisse atteint 30% pour les offres les plus simples »

La première raison de cette diminution du coût des assurances habitation est l’arrivée sur le marché de néo-assureurs qui

« proposent des tarifs plus compétitifs que les assureurs traditionnels. La baisse atteint 30% pour les offres les plus simples dont les garanties sont basiques »

a expliqué Adeline Fortesa, directrice commerciale et produits chez LeLynx.fr.

Si leurs tarifs sont compétitifs, c’est notamment parce que ces nouveaux acteurs proposent une ofever 100% digitale.

« Grâce à leur potentiel d’évolution, elles arrives à réaliser des levées de fonds importantes, de plusieurs centaines de millions d’euros. Ce qui leur donne aussi la possibilité de pratiquer ces tarifs bas »

a ajouté Adeline Fortesa, citée par nos confrères.

Moins de cambriolages

Cependant, il faut bien avoir en tête qu’avec ces assureurs, il sera impossible de rencontrer quelqu’un en physique en cas de sinistre. De même, ces compagnies sont plus intéressantes pour des garanties basiques.

L’autre facteur qui explique la baisse du coût des assurances habitation est la crise sanitaire et le développement du télétravail.

« Ce phénomène an engendré par ricochet une baisse de la sinistralité : plus de présence à domicile donc moins de cambriolages […] La présence renforcée à la maison permet aussi une price en charge plus rapide des sinistres comme les dégâts des eaux et les incendies, limitant ainsi leur impact »

an analysé Adeline Fortesa.

.

Leave a Comment