Menaces sur les cuisines du center hospitalier de Ruffec en Charente

L’activité des cuisines du center hospitalier de Ruffec en Charente est menacée: à partir du mois de juin, la plupart des repas seront délocalisés à Angoulême, center hospitalier départemental de référence. Un rassemblement d’une trentaine de personnes seulement s’est déroulé jeudi après-midi, pour protester contre cette décision de la direction de l’hôpital, officialisée à la mi-mars. L’association “Soutiens en Urgence à la vie de l’Hôpital du bassin de Ruffec” avait sonné la mobilisation.

Le rassemblement était organisé par l’association “Soutiens en Urgence à l’Hôpital de Ruffec” © Radio France
Pierre MARSAT

Depuis un an, une quinzaine de lits de soins de suite ou de médecine sur 35 sont fermés et rouvrent au compte-gouttes. L’activité de la cuisine de l’hôpital va être, en grande partie, transférée à Angoulême, center hospitalier départemental de référence. Ne restera sur place qu’une cuisine relais améliorée par quelques plats de produits locaux pour les résidents de l’EHPAD et du service de soins de suite (des soupes, des frites, des repas thématiques), explique la directrice déléguée’ adjointe hôpital, Carole Freyche. Le center hospitalier de Ruffec répond aux besoins de quelque 60 000 usagers, dans le Nord-Charente, le Sud-Vienne et le Sud-Deux Sèvres.

Leave a Comment