Nasser Al-Khelaïfi justifie le business model du PSG version Qatar

La suite après cette publicité

En 2011, le Paris Saint-Germain a changé de dimension. Racheté par les Qatariens de QSI, le club de la capitale est aujourd’hui devenu l’une des références européennes de la planète football. Stars à foison, finances presque illimitées : les Rouge-et-Bleu sont bien loin de l’ère Colony Capital. Mais ce nouveau statut a provoque une vague de critiques, principalement venues d’Espagne et d’Allemagne. Très vite, le PSG a été accusé d’être financé par un État et donc d’avoir un avantage (financier) nettement supérieur sur ses concurrents.

D’ailleurs, l’UEFA avait rapidement retoqué son contrat sponsoring avec l’office de tourisme qatari (QTA), qui était censé rapporter entre 150 M€ et 200 M€ aux Parisiens chaque année. Des reproches qui se sont logiquement accentués depuis 2017 et les recrutements XXL des Franciliens (Neymar, Kylian Mbappé, Lionel Messi, etc…). Autant de critiques face auxquelles les dirigeants parisiens ont refusé de jouer le jeu de la réponse médiatique. Aujourd’hui, dans une interview accordée à la BBCNasser Al-Khelaïfi a toutefois pris le temps pour justifier le business model du PSG.

«Le FC Barcelone est un club détenu par ses supporters, avec une dette de 1.5 milliard d’euros. Est-ce que cela fonctionne ? »

« Imaginez qu’il n’y ait pas eu d’investissement au cours des dernières années, le football se serait effondré, je vous le promets. Nous sommes un fonds d’investissement et nous avons acheté le club pour 70 millions d’euros. Nous avons depuis reçu des offres de plusieurs milliards d’euros, c’est la marque de ce que nous avons construit comme un véritable investissement – à travers les équipes masculines et féminines. Les gens critiquent parce qu’il s’agit d’un fonds souverain. Mais qu’en est-il des autres forms de proprieté ? Le rachat d’un club sportif par des fonds privés est-il une question de bien social ? »at-il lâché, avant de poursuivre.

« Qu’en est-il des clubs dont le capital est détenu par des particuliers, est-ce une bonne chose ? Le FC Barcelone est un club détenu par ses supporters, avec une date de 1.5 milliard d’euros. Est-ce que cela fonctionne ? Notre investissement dans le PSG n’aide pas seulement un club, imaginez que le PSG ne fasse pas partie de la Ligue française : ou la ligue trouverait-elle un fonds d’investissement pour injecter 1.5 milliard d’euros, aux qui petits clubs pour investir ? Quand on regarde l’ensemble de notre travail, cela a permis de relever le niveau. » À bon entendeur…

Leave a Comment