Quand vous mangez des pommes de terre tous les jours, voici ce qui arrive !

L’ESSENTIEL

  • Les pommes de terre contiennent beaucoup de vitamins et autres nutriments importants pour la santé.
  • Avec 2,1 millions de exportsées (frais plants), la France est le premier exportateur mondial de pommes de terre.

Vitamine C, potassium, magnésium… on l’ignore souvent mais la pomme de terre regorge de bienfaits.

Et c’est tant mieux puisqu’elle est un produit incontournable dans l’alimentation des Français qui en consomment 50 kg chaque année.

Rôle protecteur

Malgré sa réputation “anti-régime”, la pomme de terre offre les bienfaits caractéristiques d’un légume: ses vitamins, composés d’antioxydants et de fibres, jouent un rôle protecteur pour la santé.

C’est notamment le cas des variétés rouges et violettes qui renferment des antioxydants flavonoïdes (anthocyanines), luteine ​​et zéaxanthine.

La pomme de terre représente surtout une source intéressante de glucides complexes, qui fournissent une énergie durable à l’organisme et permettent de se sentir rassasié plus longtemps.

Nutriments

Elle apporte égallement une quantité non négligeable de nutriments dont le potassium, indispensable puisqu’il intervient dans de nombreuses fonctions vitales (le foie, les reins, le coeur…)

Ainsi, une pomme de terre moyenne cuite au four (sans la peau) contient 610 milligrammes de potassium, soit 13% de l’apport quotidien recommandé là où une banane moyenne ne contient que 422 milligrammes, soit 9%. Et la pomme de terre contient en outre moins de calories.

De plus, les pommes de terre contiennent les deuxièmes niveaux les plus élevés de choline, qu’il est vital de consommer car elle est indispensable à la bonne santé du cerveau, des nerfs et des muscles.

C’est aussi pour sa teneur en vitamine B6, qui est liée à une bonne santé mentale qu’on recommande de consommer des pommes de terre: une petite pomme de terre contient environ un quart des apports quotidiens recommandés un adulte B6.

Et les agrumes ne sont pas la seule source de vitamine C: en moyenne, une petite pomme de terre (150 g) contientron 15 % de l’apport quotidien recommandé en e C, source vitamin d’antioxydants et qui est in dispensable au soutien de la function immunitaire.

Enfin, la pomme de terre est source d’amidon résistant – un type de fibres « résistantes » à la digestion par les enzymes intestinales humaines -. En agissant comme un prébiotique, la pomme de terre nourrit les bactéries de nos intestins et les maintient en bonne santé.

Maladies graves

Attention cependant à ne pas la consommer sous forme de frites, dont le fort taux de graisses est un facteur d’augmentation du risque de maladies graves, comme certains cancers, l’obésité, le diabète ou des pathologies neurodégén’éautants… plus que l’acrylamide, une substance développée par la pomme de terre lorsqu’elle est frite à trop haute température, est égallement soupçonnée d’être cancérogène, rapporte Médisite.

Mieux vaut opter pour un mode de cuisson sans matière grasse et les choisir bio pour pouvoir les consommer avec la peau et bénéficier de tous ses bienfaits.

Leave a Comment