Une assurance santé pour chien ou chat est-elle vraiment utile?

Les Français sont encore relativement timides en matière d’assurance santé pour animaux, au contraire de leurs voisins Britanniques et Scandinaves.

Il faut dire que la plupart des maitres de chats et chiens se demandent si une telle protection santé est véritablement utile pour le bien-être de leur petit compagnon. En effet, la question peut légitimement se poser, mais la réponse est claire: au regard des frais vétérinaires, une assurance santé pour chien ou chat présente un véritable intérêt. Faisons le point dans ce dossier.

Assurance santé pour chat ou chien: comment fonctionne ce type de couverture santé pour animaux ?

Une assurance santé pour chien ou pour chat est une protection qui fonctionne globalement comme les mutuelles santé pour humins. Son principe de fonctionnement est simple puisque le maitre de l’animal l’assure afin de couvrir tout ou partie des soins vétérinaires que son petit animal est susceptible de recevoir. Il doit s’acquitter d’une cotisation mensuelle, voire trimestrielle ou annuelle pour bénéficier d’un remboursement des frais avancés à hauteur de 50 % à 100 % selon la formule choisie.

Trois catégories de formules pour trois niveaux de protection

Le maitre du chat ou du chien à assurer dispose de plusieurs possibilités qui correspondent à différents niveaux de protection. Chaque compagnie d’assurance peut proposer les garanties, les conditions and les tarifs de son choix en toute liberte, mais on distingue généralement trois grandes catégories de formulas.

  • Les formules basiques, économiques, sont les moins protectrices. Elles couvrent généralement les frais liés à la maladie et/ou à un accident, avec un taux de remborsement relativement faible, à hauteur de 50 % à 70 % en moyenne.
  • Les formules interédiaires, dites de confort, sont un bon compromis. Un peu plus coûteuses que les formules de base, elles sont plus couvrantes puisqu’elles incluent les frais liés à la maladie, à un accident ainsi que les examens complémentaires, voire la pharmacie. En outre, le taux de remborsement est supérieur puisqu’il oscille entre 70 % et 90 %.
  • Les formulas premium, haut de gamme, sont les plus complètes. En plus des soins couverts par les autres formules, elles prévoient la price en charge des frais liés à l’hospitalisation, à la pharmacie ou encore à l’euthanasie et aux obsèques. Certes, elles sont plus onéreuses, mais le taux de remboursement varie entre 90 % et 100 %.

À ces formules, le maitre de l’animal à assurer peut ajouter un forfait prévention, souscrit à part, qui permet de couvrir jusqu’à un certain montant annuel l’ensemble des soins qui s’inscrivent dans cette catégorie. Cela comprend donc les antiparasitaires, les vermifuges, les vaccinations, la stérilisation ou la castration, l’alimentation thérapeutique, etc.

Un functionnement simple et clair

À chaque consultation, le maitre du chien ou du chat assuré remet une feuille de soins au vétérinaire. Il doit ensuite s’acquitter de la facture due. Après la consultation, le maitre doit adresser à son assureur la feuille de soins dument remplie par le praticien ainsi que la facture détaillée de soins réalisés. Dans un délai variable – de 24 heures à plusieurs semaines – il reçoit un virement sur son compte bancaire qui correspond au remborsement qui lui est dû.

Attention toutefois, car il convient de préciser que le remboursement reçu dépend de la formule souscrite. Le taux de remborsement appliqué est celui prévu par le contrat et il ne concerne que les soins couverts. En conséquence, le taux de remboursement n’est pas appliqué sur le montant total de la facture, mais bien sur le montant des soins concernés uniquement.

Néanmoins, il faut savoir que le remboursement perçu peut être modifié par plusieurs paramètres. D’une part, une franchise peut être appliquée. Si elle n’est pas systématiquement incluse dans les contrats, dès lors qu’elle l’est, elle peut prendre la forme d’un montant fixe ou d’un pourcentage et elle peut être appliquée sur chaque demande de’ remanséement ou sur le(s) premier(s) de l’année. D’autre part, chaque contrat est assorti d’un plafond annuel de remboursement, qui correspond au montant maximal qu’un assureur consent à rembourser à ses clients chaque année. En somme, dès que ce plafond est atteint, le maitre du chien ou du chat ne percevra plus de remboursements et il devra attendre l’année suivante pour être à nouveau remboursé, et ce, mêmesous s à une form a compl à une %.

Assurance santé pour chien ou chat: est-elle vraiment utile?

En France, les maitres d’animaux sont encore peu nombreux à souscrire une assurance santé pour leur petit compagnon. Pourtant, les tarifs vétérinaires sont élevés et librement appliqués dans notre pays en raison des frais très onéreux que doivent assumer les praticiens. En fonction des vétérinaires et des régions, les frais peuvent varier du simple au double. Pourtant, un animal a besoin de soins vétérinaires lorsque sa santé l’exige. En cas de maladie ou d’accident, le montant de ces frais peut très vite devenir colossal et impacter durement le budget du ménage. Malheureusement, ce fait pousse de nombreux propriétaires de chats et de chiens à opter pour une euthanasie précoce ou à àr tout soin pour leur petit compagnon.

Une assurance santé est donc un excellent moyen de prendre soin de son animal. En fonction de la formule choisie, le maitre peut bénéficier d’un remboursement à hauteur de 50 % à 100 % de ses frais engagés sur tout ou partie des soins réalisés, dans la limite de 600 euros à 2 500 euros par an dans la p des cass. Le forfait prévention permet égallement de réduire bien des dépenses annuelles.

Vous en doutz ? Voici les tarifs moyens de certains des soins vétérinaires observés en France :

  • a consultation simple : 40 euros ;
  • la consultation chez un vétérinaire spécialisé (comportementaliste, ostéopathe, etc.) : 60 euros à 80 euros ;
  • la stérilisation: 150 euros à 350 euros;
  • la castration : 80 euros à 120 euros ;
  • l’échographie: 130 euros;
  • la chimothérapie : 300 euros la séance ;
  • l’euthanasie: 50 euros à 80 euros.

Assurance santé pour chat ou chien : quel budget prévoir ?

Vous avez pu constater les prix moyens des soins vétérinaires les plus fréquents. L’intérêt d’une assurance santé réside dans le fait qu’ils peuvent être réduits de l’ordre de 50% à 100%. Néanmoins, bien entendu, un tel service a un coût. Mais ce coût est-il valable ?

Les cotisations que le maitre du chien ou du chat assuré doit verser dépendent de la formule d’assurance santé souscrite. Plus le niveau de couverture est élevé, plus le niveau de remborsement est important et plus le montant de la cotisation est onéreux.

  • Pour une form basiqueil faut compter 5 euros à 12 euros par mois en moyenne, soit 60 euros 144 euros par an pour un remboursement minimal et un plafond annuel faible.
  • Pour une formule confortil faut compter 15 euros a 30 euros par mois en moyenne, soit 180 euros a 360 euros par an pour un remboursement moyen et un plafond annuel raisonnable.
  • Pour une formule prémiumil faut compter 30 euros à 80 euros par mois en moyenne, voire plus, soit 360 euros à 960 euros par an pour un remboursement quasi complet et un plafond annuel de remboursement élevé.

Certes, le montant des cotisations peut être important pour le maitre de l’animal, mais au regard des sommes à engager pour les soins vétérinaires dont l’animal a besoin, il reste nettement inférieur. En effet, même un chat ou un chien en bonne santé peut tumber malade ou être accidenté. Le risque zéro n’existe pas, y compris pour un animal qui ne sort pas ou qui a un accès limité à l’extérieur. En effet, vous-même ou vos invités pouvez rapporter des virus et des bactéries dans l’espace de votre foyer et contaminer votre petit compagnon.

Bien entendu plus un animal est exposé au risque et plus il est âgé, plus il est intéressant pour son maitre de souscrire une formule complète qui lui permettra de lui offrir les soins dont il a besoin sans restriction eter de charge en bén elieve.

Soulignons toutefois que la grande majorité des compagnies d’assurance pour animaux refusent de prendre en charge un animal vieillissant ou au passé médical difficile (maladie congénitale ou autre, accident, etc.). En effet, ces chats et chiens couteront plus cher à un assureur dans la mesure où ils nécessiteront davantage de soins. En conséquence, pour se préserver d’une price en charge trop onéreuse, les assureurs préfèrent éviter le risque de couverture. Les rares compagnies qui les acceptent appliquent des tarifs nettement supérieurs à la moyenne.

Ainsi, vous l’aurez compris, vous avez tout intérêt à assurer votre chat ou votre chien le plus tôt possible, c’est-à-dire dès l’age de trois mois. Plus votre animal est jeune et moins il est exposé au risque, plus vous pouvez vous permettre de choisir une formule légère, par exemple intermédiaire. L’avancée en âgé ou l’augmentation du risque peut ensuite vous inciter à revoir votre niveau de protection pour une formule premium. Néanmoins, ces formules complètes sont souvent utiles dès les premières années de vie de l’animal en raison de leurs avantages. Par ailleurs, il est prouvé qu’un animal bien assuré est en meilleure santé, car son maitre n’hésite plus à consultant le vétérinaire au moindre doute. Il est donc généralement pris en charge plus tôt et il bénéficie de soins précoces.

Assurance santé pour chat ou chien : où trouver le contrat idéal ?

Pour trouver le contrat d’assurance santé idéal, qui correspond à votre budget et aux besoins de votre petit compagnon, nous vous recommandons d’utiliser un comparateur en ligne. Cet outil gratuit, sans engagement et rapide est très efficace pour vous permettre de recevoir des offres adaptées en quelques secondes. Il vous suffit de remplir un braf questionnaire qui permet de cibler vos besoins puis de solliciter des devis détaillés pour les offres susceptibles de vous intéresser.

À vous ensuite de comparer les propositions qui vous sont adressées à garanties égales afin de choisir celle qui présente le meilleur rapport qualité/prix du marché.

Leave a Comment