UNE CUISINE QUI DONNE LE TON

l’essentiel
À la fois élégante et sans compromis, la cuisine fait peau neuve. Les couleurs et les matériaux sont assumés, pour une décoration de caractère.

La cuisine se décline à l’envie dans des teintes sombres ou naturelles, jouant la carte de l’élégance ou de la tradition artisanale. Ouverte sur le salon, c’est un lieu de rencontre chaleureux et convivial. Seuls un simple claustrat, une verrière ou un ilot central marquent la frontière entre cette pièce et le reste de la maison.

Le boom des teats naturelles

La nature s’invite à l’intérieur de la maison, la cuisine ne faisant pas exception. Cela commence par le choix de couleurs sobres et lumineuses : du vert sauge, du jaune pâle, du blanc crème et un gris minéral. Des teintes douces qui donnent le ton. On les retrouve sur les murs ainsi que sur le mobilier. Pour jouer pleinement la carte de la nature, on mise sur les fibers naturelles, le bois, la terre cuite et les accessoires aux tons “nudes” qui viendront compléter la décoration. Des matériaux qui apportent de la légèreté et de la simplicité.

L’alliance du bois et des couleurs sombres

En 2022, la cuisine aime également se fondre dans le décor. Ouverte sur la pièce à vivre, elle se fait discrète voire invisible. Elle adopte pour cela des teintes sombres et intenses telles que le bleu nuit, le gris anthracite et le vert forêt. Des couleurs élégantes à marier à des essences de bois sombres comme le noyer. Pour mettre en valeur une cuisine aux tonalités obscures, on mise sur un éclairage prononcé. Optez pour des luminaires encastrés qui contrasteront avec la peinture et le mobilier, et pour un chaleureux plafonnier XXL.

Une cuisine monochrome

Que vous préfériez les couleurs sombres ou les teintes claires et naturelles, la cuisine joue la carte du monochrome. Les murs et le mobilier misent tout sur l’homogénéité et se confondent dans une totale harmonie Si le ton sur ton vous effraie, optez pour un camaïeu. Pour assumer jusqu’au bout cette idée, on opte pour de l’électroménager intégré. Placard trompe l’œil, hotte rétractable et ustensiles dissimulés derrières de jolies portes permettent d’avoir une cuisine toujours bien rangée. Un plus lorsqu’elle est ouverte sur le salon.

Des matériaux bruts et nobles

Le bois revient sur le devant de la scène. Massif, il arbore des teintes plus sombres et élégantes avec des essences telles que l’acacia, le noyer, le merisier et ses reflets rosés, ou encore l’orme qui résiste très bien à l’humidité. On le marie à d’autres matières nobles et brutes telles que le marbre, le béton et la céramique. Les crédences en zelliges sont d’ailleurs plus que jamais d’actualité. On craque pour le classique blanc nacré, ou pour des teintes plus osées comme le vert sombre, le bleu paon ou le rose poudré.

De l’importance des accessoires

Les détails faisant souvent toute la différence, la robineterie mérite toute votre attention. Noire mat, blanc cassé ou en laiton brossé, c’est elle qui assoit le parti-pris décoratif. Optez pour du ton sur ton en harmonie avec la crédence et le plan de travail, ou pour une teinte contrastée. Si la tendance est à l’épure et à la sobriété, vous pouvez toutefois laissez quelques objets apparents: bocaux, salières et poivrières, planches à découper, corbeille de fruits, ou une suspension de jolis ustensiles. ■

Leave a Comment